PostHeaderIcon Cas célèbres de gagnants de roulette

L’histoire des gains fabuleux à la roulette commence avec le Joseph Jagger, qui, en 1873, a choqué la «communauté» de joueurs de Monte-Carlo, quand il a réussi à «battre» la roulette et à acquérir un gain de 325 000 dollars.
Cette expérience a incité les autres joueurs, qui ont essayé de trouver la meilleure stratégie de jeu. Ainsi, pendant une période de sept ans, entre 1904 et 1911, William Nelson Darnborough a gagné plus d’un demi-million de dollars (en tenant compte de la valeur du dollar dans les années 1900!). Il a prédit avec une grande précision où la balle va tomber. Après la glorieuse victoire de Monte-Carlo, Darnborough s’est arrêté de jouer, il a épousé une jeune femme de haute sang et il a vécu le reste de sa vie dans un magnifique manoir en Angleterre.

Les gains les plus notables ont été fait par Richard Jarecki – qui, en 1971, a « appauvri » les casinos de Monte-Carlo et San Remo avec 1,28 million de dollars et Billy Walters qui a organisé une équipe secrète de joueurs gagnant plus de 3.800.000 dollars.

Mais la plus jolie histoire est celle de l’Eudaemons, un groupe de diplômés en physique qui a été formé en 1970 par Doyne Farmer et Norman Packard. Leur objectif immédiat était de trouver un moyen de combattre la roulette, mais le but était d’utiliser l’argent gagné pour financer des projets scientifiques.
Alors, ils ont acheté une roulette et ils ont commencé à étudier de près le mode de fonctionnement. Puis ils ont trouvé une formule basée sur des fonctions trigonométriques et quatre variables – telles que la période de rotation de la roulette et la période de rotation de la balle autour d’elle.

Étant donnés les calculs très compliqués, ils ont décidé de construire un ordinateur pour stocker les données. L’ordinateur a été conçu pour être facilement caché et il était assez petit pour le tenir dans une chaussure. Pour combattre la roulette deux personnes étaient nécessaires : un observateur et un joueur. Le premier devait observer la balle et appuyer sur un bouton sous le pouce du pied. Ces probabilités ont été soumises à la jambe du celui de la table sous forme de vibrations.

L’amélioration de la technologie a pris plus de deux ans, jusqu’en 1978 quand le groupe est allé à Las Vegas pour « essayer » la chance à la roulette. Le profit moyen était de 44 % pour chaque dollar misé, mais le but du groupe a été atteint: d’abord, ils ont réalisé l’expérimentation et ensuite ils ont obtenu un financement de recherche. L’invention d’Eudaemons a fait l’histoire étant l’objet de l’action du livre de Thomas Basse – « The Eudaemonic Pie », du documentaire d’History Chanel – « Breaking Las Vegas » et, plus récemment, leur schéma de jeu a été la base de l’épisode « No More Bets » de la série CSI.

Toutefois, nous devons nous rappeler ce qu’Albert Einstein disait sur la roulette: la seule façon de battre la roulette est de voler d’argent du croupier!

 

Plus de jeux de roulette gratuite :

Une réponse pour “Cas célèbres de gagnants de roulette”

Laisser un commentaire